La Namibie, un territoire immense à explorer

La Namibie est une destination de choix pour les amoureux de paysages contrastés. Elle se trouve en Afrique australe et est bordée, à l’ouest, par l’océan Atlantique. La majeure partie du territoire namibien est dominée par de vastes sites sauvages et authentiques. Parmi les réserves les plus réputées, le désert du Namib constitue un incontournable du pays. Signifiant « le grand vide », cet immense espace aride atteint 80 millions d’années environ. Il couvre la côte atlantique, autour de 2 000 km de long sur 160 km de large. Cette zone est principalement caractérisée par de hautes dunes multicolores et des lacs asséchés d’une couleur blanche. Les routards qui s’y rendent seront certainement émerveillés par la beauté de ce spectacle. Outre cet environnement impressionnant, cet endroit est aussi le refuge des oryx, des antilopes, des taupes dorées, des rongeurs et d’une famille d’insectes. Par ailleurs, il est possible de passer un séjour au voisinage du parc national du désert de Namib. Effectivement, il existe des hébergements qui répondent aux besoins des bourlingueurs à l’entrée et à la sortie de cette aire protégée.

S’évader à Kaokoland

La région du Kaokoland est localisée au nord-ouest de la Namibie, à l’est du parc de la SkeletonCoast. Elle s’étend sur une superficie approximative de 50 000 km², de la rivière Hoanib jusqu’à celle de Kunene. Ses terres sont marquées par des montagnes, des collines et des étendues d’espaces qui conviennent parfaitement à ceux qui désirent organiser un circuit Namibie. La zone des hauts plateaux, se trouvant plus précisément à l’est et au centre, est surnommée « Himba Highlands », puisque c’est l’habitat des ethniesHimba. La partie ouest, par contre, est dominée par des plaines arides et rapproche le désert du Namib. Les botanistes seront sûrement ravis de visiter Kaokoland, car ce dernier abrite une grande variété de végétation telle que l’Aloès, l’Acacia, le Commiphoras et plusieurs plantes médicinales. De leur côté, les passionnés de safaris s’extasieront en apercevant les éléphants, les rhinocéros et les girafes qui errent dans ce site naturel. Non loin de cette destination, il y a aussi des spots touristiques intéressants comme les chutes Epupa, Ruacana ainsi que les cours d’eau Enyandi et Ondorusu.

Les choses à faire à Swakopmund

Swakopmund est un lieu très apprécié par les touristes étrangers parmi les incontournables de la contrée, comme le Kilimandjaro lors de séjour Tanzanie. Il est à la fois une ville et une station balnéaire et se situe sur la côte atlantique de la Namibie. Fondé par les colons allemands en 1892, c’est certainement la localité où on parle beaucoup plus l’allemand que l’afrikaans. Cette ville est propice à la détente et à la relaxation après des séjours passés dans les différents milieux désertiques du pays. Ainsi, les backpackers pourront flâner dans les quartiers pour admirer les constructions datant de l’occupation germanique ou siroter un café dans un restaurant local. Cette agglomération possède également des plages idylliques qui invitent à la balade et à la baignade. De plus, elle est constituée de plusieurs attractions touristiques, à savoir le musée privé de Swakopmund. Cet édifice héberge tout ce qu’il faut connaître sur le passé et l’historique de la contrée namibienne, que ce soit à propos de la zoologie, de la géologie ou de l’archéologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.