La beauté hivernale de l’Islande

IslandeDurant l’été, entre juin et août, l’Islande est prise d’assaut par les touristes souhaitant découvrir ses paysages verdoyants. Pourtant, cette contrée est d’autant plus belle en hiver sous son manteau de neige blanc.

Quelques conseils pratiques pour un séjour islandais réussi

La saison hivernale de l’Islande est comprise entre mi-septembre et janvier. Les températures frôlent généralement les -10 °C en moyenne. Cependant, si vous êtes bien équipé, vous aurez l’occasion de profiter de votre voyage Islande en étant confortablement au chaud. Pour cela, il vous suffit de vous munir de quelques accessoires tels qu’un collant technique, des chaussettes chauffantes, des gants et un bonnet polaire. Quant à la tenue, pensez à des vêtements pouvant s’adapter au climat changeant du pays. Une couche de T-shirts à manches longues surmontée d’une veste épaisse pourra venir à bout du froid. Pour le bas, il est conseillé de mettre un pantalon de randonnée ou un jean quand le temps le permet. Le vent et la pluie peuvent s’avérer capricieux sur la « terre de glace ». Alors, dans votre sac, emportez toujours un imperméable et un surpantalon. N’oubliez pas aussi votre maillot pour les baignades dans les sources chaudes.

Randonnées à travers les glaciers islandais

En hiver, l’Islande est complètement couverte de neige habillant l’ensemble du paysage d’un blanc immaculé. 11,1 % du territoire est jalonné de glaciers offrant un terrain idéal pour les adeptes de randonnées et d’alpinisme. Ces formations sont concentrées au sud, au centre et au nord-ouest du pays. Parfois, ces structures peuvent renfermer des merveilles insoupçonnées. Par exemple, en parcourant le Vatnajökull, pendant votre séjour islandais, vous serez ébahi devant un panorama époustouflant. Il s’agit d’une immense calotte glaciaire incluse dans un parc portant le même nom, au sud-est de la contrée. Sous cette étendue de 8 300 km², quelques volcans poursuivent leurs activités géothermiques. De ce fait, une partie du site fond et forme de petits lagons. D’ailleurs, Vatnajökull se traduit littéralement par « glacier des lacs ». Mis à part cela, vous aurez aussi l’occasion d’explorer les entrailles de ce glacier considéré comme étant le plus grand d’Europe. Il faut noter que les cavernes ne se forment qu’entre l’automne et le printemps. L’hiver est donc une saison idéale pour les visiter.

Les aurores boréales

L’observation des aurores boréales est une des activités qui fait la renommée de l’Islande. Sur le territoire de la terre de glace, vous aurez la chance de voir un impressionnant spectacle de lumière dansant dans les cieux. Comme les nuits d’hiver sont plus longues que celles d’été, vous pouvez admirer ces phénomènes lumineux plus longtemps. Les aurores boréales embelliront à coup sûr vos soirées pendant votre voyage en Islande. Il faut que quelques conditions soient réunies pour contempler ces lueurs nuancées entre vert, rouge ou violet. C’est quand les nuages sont dégagés que ces merveilles de Dame Nature sont les plus visibles. Afin de profiter au maximum de la beauté des aurores boréales, il vaut mieux s’éloigner un peu des villes. Les éclairages citadins peuvent altérer la vue des couleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.