Madagascar à travers ses spots d’escalade et de randonnées

Madagascar

Sa nature, sa faune et sa flore endémiques et sa population accueillante constituent d’immenses atouts touristiques. Moins connus, mais tout aussi impressionnants, les spots de grimpe et de randonnées constituent des attractions d’intérêt.

Camp Catta, la vedette des grands noms de l’escalade

Le massif du Tsaranoro, ou Camp Catta, sur la RN7 à proximité d’Ambalavao est un spot déjà bien connu des passionnés d’escalade à travers le monde. Si auparavant, un certain niveau était nécessaire pour en apprécier la beauté, des parcours plus simples et accessibles sont maintenant disponibles.

Que vous ayez des années de pratique devant vous, ou que vous ne soyez qu’un jeune débutant, Camp Catta, d’ailleurs réputé pour être le spot le plus fun, vous réserve le meilleur des accueils. Des écoles et des professionnels sont d’ailleurs à votre disposition pour vous accompagner et partager avec vous des conseils utiles. Ils vous indiqueront ainsi les blocs « Fady » (interdits par la tradition) que vous devez absolument éviter.

Autres spots de l’axe sud

A part le massif du Tsaranoro, partez à l’assaut d’autres spots malgaches. Non loin de là, à Andringitra, des centaines de falaises se prêtent à une découverte en varappe. Si vous avez plusieurs années d’expérience derrière vous, celles qui font 300 m n’attendent que vous. Les plus intrépides pourront être les précurseurs sur de nouvelles voies.

Encore plus au sud, mais toujours sur la RN7, le massif de l’Isalo est une autre hauteur qui vaut le détour. Une fois perché sur ses hauteurs, vous êtes aux premières loges pour admirer un paysage qui n’a rien à envier à la splendeur du désert du Mojave.

Et si vous partiez en randonnée

Vous souhaitez associer votre séjour à Madagascar avec la pratique d’une activité physique sans être un grand fan de grimpe ? Optez pour la randonnée, un des moyens les plus efficaces et passionnants pour entrer en contact avec la population. Selon vos envies, vous pouvez partir pour une demi-journée ou plusieurs jours.

Tana, ses douze montagnes royales et ses rizières aux portes de la ville est une zone idéale pour ce type d’activité. Les trekkings dans des petits villages qui semblent à des années lumières de la civilisation moderne peuvent aussi être organisés pour vous offrir le plus pur des dépaysements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.